Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

URGENCE CORONAVIRUS

Data:

08/06/2021


URGENCE CORONAVIRUS

EN EVIDENCE:

Arrêt du Ministère de la Santé du 14 décembre 2021 : du 16 décembre 2021 au 31 janvier 2022 inclus, pour entrer en Italie, les personnes ayant séjourné ou transité dans un ou plusieurs pays UE+ au cours des 14 derniers jours (y compris le Luxembourg) doivent présenter aux Autorités de contrôle les trois documents suivants au moment de l’embarquement ou à quiconque est chargé d’effectuer lesdits contrôles :

  1. Passenger Locator Form (PLF) : sous format numérique à partir de votre appareil mobile ou en version papier.
  2. L’un des certificats de vaccination COVID-19 (« EU Digital Covid Certificate ») ou autre certificat équivalent.
  3. Attestation de s’être soumis, dans les 48 heures précédant l’entrée en Italie, un test PCR moléculaire (au moyen d’écouvillon avec résultat négatif), ou dans les 24 heures précédant l’entrée en Italie à un test antigénique (au moyen d’écouvillon avec résultat négatif). Cette condition s’applique donc également aux personnes ayant terminé le cycle de vaccination ou guéries du COVID-19 au cours des six derniers mois et en possession du « Certificat UE Digital Covid ». Les enfants âgés de moins de 6 ans, sont toujours exemptés.

En cas de non présentation de l’un des certificats de vaccination COVID-19 ou autre certificat équivalent (point 2), est appliquée une mesure d’isolement fiduciaire de 5 jours à l’adresse indiquée sur le PLF, avec obligation de se soumettre à un test moléculaire ou antigénique (au moyen d’un écouvillon) à la fin de cette période.

  • En résumé, le nouvel arrêt prévoit l’obligation d’un test négatif au départ pour toutes les arrivées en provenance des pays de l’Union européenne (y compris le Luxembourg). Pour les non vaccinés, en plus du test négatif, il est prévu une quarantaine de 5 jours (la quarantaine ne s’applique pas aux mineurs, même âgés de plus de 6 ans, si le parent avec lequel ils voyagent n’a pas cette obligation car en possession d’un certification de vaccination ou de guérison valide).

Les exceptions prévues par la législation antérieure sur l’entrée en Italie restent valables (séjours en Italie de moins de 120 heures - ou 5 jours - pour MOTIFS PROUVES de travail, de santé ou d’urgence absolue et les enfants âgés de moins de 6 ans, avec obligation, à expiration de ce délai, de quitter immédiatement le territoire italien ou, à défaut, d’entamer une période de surveillance et d’isolement fiduciaire de 5 jours et de se soumettre à l’issue de cette période à un test moléculaire ou antigénique réalisé au moyen d’écouvillon).


681