Questo sito usa cookie per fornirti un'esperienza migliore. Proseguendo la navigazione accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra OK

URGENCE COVID-19 (CORONAVIRUS)

Data:

26/06/2020


URGENCE COVID-19 (CORONAVIRUS)

PAGE CONSTAMMENT MISE A JOUR

Focus : ressortissants italiens de retour de l’étranger et ressortissants étrangers en Italie (en anglais)

· DERNIERES ACTUALITES CONCERNANT LES DEPLACEMENTS VERS L’ITALIE (Covid-19 – Viaggiatori / Farnesina Viaggiare Sicuri)

EN EVIDENCE

Arrêt du Ministère de la Santé du 14 MAI 2021 : en général, du 16 mai au 30 juillet 2021 toute personne entrant en Italie pour une durée quelconque (même si déjà vaccinée) en provenance des pays de la liste C (y compris le Luxembourg) au moment de l’embarquement, doit présenter au transporteur et à toute personne désignée pour effectuer des contrôles, les documents suivants (sans l’obligation de mise en quarantaine):

· Certification verte Covid-19 qui démontre avoir effectué un test moléculaire (PCR) ou antigénique datant de moins de 48 heures avant l’entrée en Italie (à l’exception des enfants sous l’âge de 2 ans) effectué par un prélèvement avec résultat négatif (toutes les certifications émises par les pays membres UE, dont le Luxembourg, sont acceptées).

· Formulaire européen de localisation au format digital (Passenger Locator Form digitale – dPLF) ou, en cas d’empêchements électroniques, le formulaire de déclaration sur l’honneur imprimable.

En cas de non-présentation de la certification ci-dessus: il est obligatoire de se soumettre à une vigilance sanitaire et à une période de 10 (dix) jours d’isolement fiduciaire (après communication de son entrée en Italie au service de prévention de l’autorité sanitaire compétente) et d’effectuer un autre test moléculaire ou antigénique à la fin des dix jours d’isolement fiduciaire.

Consultez ici les numéros gratuits régionaux et les numéros utiles du Ministère de la Santé, également joignables de l’étranger.

Exceptions (en particulier: séjours en Italie de moins de 120 heures pour des raisons de travail, de santé ou d’urgence absolue)

ARRETE DU PREMIER MINISTRE DU 2 MARS 2021


650